Sainte Mère l'Eglise & Musées

Idéalement situé pour visiter les sites historiques du débarquement et profiter de nos belles plages, le gîte Ste Marguerite se trouve à 5 km de Ste Mère Eglise et 3 km de la plage.

Ste Mère l'Eglise

Le 18 juin 1940, au cours de la bataille de France, les Allemands font leur entrée dans le bourg et placent sur la mairie un immense drapeau à croix gammée. L'occupation va durer près de 4 ans à Saint-MèreÉglise.
Bientôt des affiches annoncent l'exécution de patriotes coupables d'avoir voulu gagner l'Angleterre en bateau.
Le 5 juin 1944 à 23 heures, un incendie se déclare dans un bâtiment en face de la place de l'église10. Les pompiers et la population tentent de maîtriser l'incendie en se passant des seaux de mains en mains, surveillés par une cinquantaine de soldats allemands armés de fusils.
Tout-à-coup, les mitrailleuses du bourg se déchaînent. Le ciel nocturne est rempli d'avions desquels sautent immédiatement des parachutistes. Ce sont des forces alliées américaines parachutées au-dessus de Sainte-Mère-Église lors de l'opération Overlord. 15 000 hommes sont largués sur le village et ses environs, majoritairement issus de la 82e division aéroportée US (82nd Airborne), ainsi que de nombreux parachutistes de la 101e division aéroportée du fait d'erreurs de largage.
Les Allemands tirent sur les parachutistes qui s'abattent sur le sol, l'un d'eux se dirige vers l'incendie. L'un des parachutistes, John Steele, est emporté par son parachute sur le clocher de l'église où il reste accroché 2 heures, pendant que les combats font rage en dessous de lui. À minuit trente, le parachutiste Cliff tombe dans le jardin d'une maison où loge un officier allemand et qui donne sur la place de l'église. L'officier allemand vise le parachutiste mais celui-ci est sauvé in extrémis par le propriétaire de la maison qui demande à l'Allemand de le faire prisonnier. L'officier se rendra plus tard au parachutiste. Les parachutistes qui tombent dans les tilleuls bordant la place ou qui y restent accrochés seront tous tués.
La prise de contrôle de la ville, à 4 h 30, est dévolue à la 82e division aéroportée. Sainte-Mère-Église est la première ville de France libérée par les airs.
Bientôt des renforts venus d'Utah Beach convergent vers Sainte-Mère-Église. La ville sera pilonnée par l'artillerie allemande les 6 et 7 juin occasionnant de nombreuses pertes civiles et militaires.
Le 1er août 1944, la 2e DB du général Leclerc débarque à Utah Beach, traverse la ville, chaleureusement accueillie par la population, puis se dirige sur Avranches pour soutenir la percée.
En 1962, la première pierre du musée des troupes aéroportées est posée.
Image
Musée Airborne Ste Mère Eglise

Musée du Débarquement Utah Beach
Ste Marie du Monte crée en 1962 à l'endroit où
les  troupes américaines ont débarqué le 6 juin 1944
Musée du Débarquement Utah Beach
Exposition du Bombardier B26